Paradmin / Internet / 0 commentaires

Firefox en baisse de vitesse et sur le point de disparaitre ?

Depuis son arrivée sur marché, Firefox est devenu le navigateur internet préféré des Français. Utilisé par 90 millions d’utilisateurs dans le monde il dépasse même Internet Explorer. Mais pourtant, selon Andreas Gal, un ancien directeur de Mozilla (la firme qui a créée Firefox) le moteur de recherche n’aurait plus que quelques années à vivre. La faute à qui ? Google bien sûr ! En fait, Firefox subit depuis quelques temps déjà, les frais du petit nouveau Google Chrome qui depuis son apparition ne cesse de s’imposer dans un paysage très concurrentiel.

Les statistiques de StatCounter du mois d’avril 2017 montrent que Chrome a une part de marché de 63,48% loin du deuxième Firefox et ses 14,52%. Viennent ensuite Internet Explorer (9,02%), Safari (5,2%), Microsoft Edge (3,69%) et enfin Opera (2,07%).

Même si 90 millions de personnes utilisent encore Firefox de Mozilla, nous sommes bel et bien en train de nous diriger vers une situation de monopole absolu de Google Chrome sur le marché de moteur de recherche.

D’après, Andreas Gal, sur le plan technique les atouts de Firefox ne sont mis en cause. Mais, la machine commerciale de Google serait bien trop forte pour que Mozilla puiss rivaliser. Mieux placé pour faire la promotion de son moteur de recherche, Google empêcherait ainsi Firefox de prendre de la place. En effet, Google profiterait de sa position dominante pour capter l’ensemble d’utilisateurs grâce à ses nombreux services et faire la promotion de son moteur de recherche. Aujourd’hui, lorsqu’un utilisateur utilise l’un des services de Google comme Gmail ou YouTube il est constamment orienter vers l’utilisation de navigateur maison Chrome. C’est cette stratégie dominante et agressive qui expliquerait le déclin de Firefox mais aussi Internet explorer.   

Aujourd’hui, Mozilla est incapable de lutter contre le marketing agressif de Google. En plus, l’entreprise perd du terrain sur le du mobile où Chrome reste largement le navigateur dominant.

Certes, Firefox perd du terrain face au Google Chrome. Mais, avec ses 90 millions d’utilisateurs dans le monde, le navigateur de Mozilla n’est pas encore à jeter aux oubliettes.  

 

Share